HISTOIRE et PATRIMOINE numero 85 - janvier 2016

01    Éditorial
Christiane Marchocki
04    Le pont de Saint-Nazaire a 40 ansH & P n° 85 - Couverture - Page 1.6.2[6]
Josick Lancien
14    Les Quakers à Saint-Nazaire - 1946-1953
Daniel Sauvaget et Joël Anneix
24    Siméon Nicolas « Pilotte de la ripvière de Loyre »
Alain Gallicé et Jean-Pierre Coquard
32    Promenade archéologique en Brière

Dans les pas de Jean l’Helgouac’h
Grégory Aupiais
38    Dans les tourments de la guerre et de l’après-guerre
Hans-Georg Classen
55    Guerre de 14-18 - échos assourdis et répétés
Christiane Marchocki
61    Guérande, 1962-1966 - Souvenirs d’un petit séminariste
Gérard Olivaud                               (5e partie)
76    La voile, la croix et le bistouri

Une personnalité mesquéraise - Jean-Marie Coquard
marin, missionnaire et médecin
Michèle Richeux-Coquard et Catherine Roux-Coquard
86    L’Acadie, une histoire parfois oubliée
Anne Robion-Griveaud
93    Journal d’un aumônier breton - 1850 (16e partie),
Christiane Marchocki
96    L’expédition de Quiberon ou l’orchestration d’un désastre

Jean de Saint-Houardon
110    CA SE PASSE AUJOURD’HUI
110 - Jean Robion, peintre de l’Estran - 1943-2015 - Christiane Marchocki
112    A LIVRE OUVERT
112 - Pierre Norange, une vie au service d’un idéal - Gérard Morel
114    ZOOM ARRIERE
Danièle Delorme (Levallois-Perret, 1926 - Paris, 2015) - Daniel Sauvaget

116    SORTIES CULTURELLES
116 - Flânerie en Anjou - Christiane Marchocki
118 - Pornic médiévale et maritime - Christiane Marchocki
120    L’ASSOCIATION


Editorial

La Loire est le personnage principal de la ville, avec son estuaire, ouverture sur le monde. La naissance du pont qui la franchit, en décrivant cette courbe si élégante, est un évènement que tous les Nazairiens et autres usagers ont suivi. Nous en imprimons, fidèlement, le récit, accompagné de photos prises sur le vif.
HISTOIRE & PATRIMOINE étend ses investigations dans le temps et dans l’espace. Dans le temps, en rappelant la présence des Quakers et leur rôle humanitaire à Saint-Nazaire, pendant la période troublée de l’après Seconde Guerre mondiale. Dans le temps, aussi, avec cette lettre de rémission du XVIe siècle. C’est l’occasion d’apprendre au profane ce que peut être la navigation fluviale, ici, en remontant et descendant la Loire. Les risques et périls sont, bel et bien, présents. En matière de justice aussi. C’est l’occasion de découvrir un aspect judiciaire de cette époque.
Beaucoup plus éloignée de nous encore, cette balade archéologique en Brière nous fait ressentir à quel point les monuments mégalithiques étaient nombreux. On les a longtemps négligés, ou, pire, bousculés, déplacés ou détruits.
L’APHRN s’ouvre au monde de différentes manières, tant il est vrai que tout évènement local se place dans un contexte historique plus large et international sur le plan humain. « Dans les tourments de la guerre et de l’après-guerre », cet article dépeint les difficultés vécues par les habitants, de l’autre côté de la frontière, côté « ennemi ». Difficultés de même nature de part et d’autre.
La vie rectiligne et mouvementée de ce Mesquérais, missionnaire, médecin et marin, peut nous étonner en nous évoquant un monde bien différent du nôtre. Dans le temps et dans l’espace, de l’Acadie à nos côtes bretonnes, certains de nos compatriotes possèdent un arbre généalogique vagabond.
Cette expédition catastrophique que fut celle de Quiberon nous montre un pan de la Révolution en Bretagne. Le journal de bord de cet aumônier breton, retranscrit jour après jour, décrit bien la vie de cette époque aventureuse. Un écho personnel de la guerre de 14-18 en éveillera peut-être d’autres chez nos lecteurs. Lecteurs de plus en plus nombreux, adhérents et abonnés confondus.
Enfin, nous n’oublions pas les personnalités qui ont marqué de leur présence la région nazairienne, deux d’entre eux sont disparus récemment. Ainsi gardons-nous un lien.

Le conseil de direction de l’APHRN vous souhaite une très belle année 2016. 

Christiane Marchocki
Présidente de l’APHRN


Pour vous procurer ce numéro,  il suffit, au choix :

. de l'acheter dans un point de vente (cliquez)
· de nous adresser un
chèque (cliquez), de 13,50 € (10 € + 3,50 € de participation aux frais de port), à notre adresse (APHRN – Agora - Case n° 4 - 2 bis avenue Albert de Mun – 44600 Saint-Nazaire), joint au bon de commande à imprimer
· d’effectuer un
virement bancaire (cliquez), de 13,50 € (10 € + 3,50 € de participation aux frais de port), au profit de l’APHRN
· de régler par
carte bancaire (cliquez), via le système de paiement sécurisé PayPal

Dès réception de votre règlement, nous déposerons la revue dans votre boîte aux lettres, ou nous vous l’adresserons par la poste, si vous n’habitez pas la région nazairienne/guérandaise

APHRN

APHRN

Agora (case n° 4)
2 bis avenue Albert de Mun
44600 Saint-Nazaire
aphrn.asso@gmail.com
Tel.
: 06 62 58 17 40

Fernand Guériff,
fondateur
de l'APHRN ,
en 1969