HISTOIRE et PATRIMOINE - Région nazairienne - Presqu'île guérandaise - n° 91 - janvier 2018

Sommaire

01  Éditorial H & P - n° 91 - Couverture 1.0 (red.)
      Christiane Marchocki

04  Les lancements de navires à Saint-Nazaire
      Daniel Sicard
18  Forme Joubert, une forme-écluse pour les géants des mers
      Patrick Pauvert
26  Commando sur Saint-Nazaire - Le film
      Daniel Sauvaget
30  Saint-Nazaire 1947-2017 Un timbre-poste au carrefour des mémoires
      Grégory Aupiais
36  Un Nazairien passionné de cyclisme, qui aimait aussi les chevaux...
      Paul Correc
45  Choses et animaux échoués sur les îles de l’Estuaire Le Droit maritime dans les chartes du XIIIe siècle
      Claude Thoméré
54  Le Pardon de Saint Corneille à La Chapelle des Marais 1883-1966 - Vie et mort d’un pèlerinage
      Marcel Belliot
64  Qui étaient les Mitaods ?
      Hervé Dréan
74  Saint-Molf, 1941-1956 - Souvenirs d’un enfant mendulphin
      Bernard Texier
82  Fontaines, lavoirs et bouillons publics de Mesquer XVe-XXe siècle
      Jocelyne Leborgne
90  Le vitrail de Saint Vincent Ferrier, ou la présence de l’Église de Benoît à Guérande ?
      Michel Barbot
98  Journal d’un aumônier breton - 1850 (22e partie)
      Christiane Marchocki
102 L’HISTOIRE AU PRÉSENT Et si nous parlions de notre patrimoine itinérant ? - Bernard Tabary
106 À LIVRE OUVERT
106 - La Wekusta 2 au combat (Pierre Babin) - Christiane Marchocki
106 - Michel Hervoche, du réel à l’imaginaire - Christiane Marchocki
107 - L’Autre Rive (Bernard Tabary) - Christiane Marchocki
108 SORTIES CULTURELLES 108 - Du manoir de Kerminguy aux traces de Napoléon Élisa Baciocchi - Christiane Marchocki
110 - Balade en estuaire (Canal de la Martinière - Couëron) - Bernard Tabary 112 L’ASSOCIATION


Éditorial                                                                                                                       

La ville de Saint-Nazaire, située, à la fois, sur la côte atlantique et à l’embouchure de la Loire, ne pouvait que connaître un destin maritime, marqué, en particulier, par l’activité de construction navale. Son développement a généré, pendant plus d’un siècle, de nombreux lancements de navires. C’est le sujet de l’article qui ouvre le présent numéro, avec, notamment, le récit des mises à l’eau de deux paquebots mythiques : le Normandie et le France. La Forme Joubert fut construite pour accueillir ces géants des mers. C’était un atout, pour Saint-Nazaire, mais ce fut, aussi, une cible, visée et atteinte par les Britanniques de l’audacieuse Opération Chariot, en 1942.
Dix ans plus tard, un film, intitulé « Commando sur Saint-Nazaire », tourné, en totalité, en studio, en Grande-Bretagne, est sorti, au Royaume-Uni, d’abord, puis, l’année suivante, en France et, en particulier, à Saint-Nazaire. Dans l’intervalle, en 1947, un monument commémoratif était érigé dans la ville, face à la mer, avec, simultanément, l’émission d’un timbre-poste. Nous restons dans le domaine maritime avec un texte sur les objets et animaux échoués dans l’estuaire de la Loire, établi d’après des chartes du XIIIe siècle, qui nous montre que le droit maritime était, déjà, très élaboré au Moyen-Âge. L’histoire locale c’est aussi, et surtout, celle des hommes.
Ainsi, est évoqué le portrait d’un Nazairien, très connu dans les années 50/60, qui a beaucoup œuvré pour le développement du sport à Saint-Nazaire, et, en particulier, du cyclisme. Dans un tout autre domaine, nous est contée, et expliquée, l’histoire du Pardon de saint Corneille, qui a marqué la vie des habitants de La Chapelle des Marais, de la fin du XIXe siècle au milieu des années 1960.
Un peu plus au nord, du côté de La Roche-Bernard, nous découvrons les « Mitaods » et les rivalités entre populations voisines. En redescendant vers le sud, nous suivons le quotidien d’un enfant d’une commune rurale, dans les années 50, à Saint-Molf, et, dans la commune voisine, à Mesquer, nous revenons au temps des fontaines, des lavoirs, des seaux et des baquets. Le décryptage des détails d’un vitrail de la collégiale de Guérande ne manque pas d’attiser notre curiosité et ce numéro s’achève, comme il a commencé, par le domaine maritime, avec la vie à bord de deux navires forts différents, à 167 années d’intervalle : en 1850, sur la frégate à roues l’Eldorado, et, de nos jours, sur le bateau de croisières Meraviglia. Notre revue se donne pour mission d’explorer le temps, avec une vision complexe et variée.
Le présent numéro, par la qualité de ses articles et la diversité des sujets traités, nous paraît bien s’inscrire dans ce cadre
.

 

Christiane Marchocki
Présidente de l’APHRN


Pour vous procurer ce numéro,  il suffit, au choix :

. de l'acheter dans un point de vente (cliquez)   
. de l’acheter (10 € + 2 € de participation aux frais de port), via le présent site (par carte bancaire, virement, ou chèque), en cliquant sur le lien suivant :

- HISTOIRE & PATRIMOINE n° 91 – janvier 2018

Dès réception de votre règlement, nous déposerons la revue dans votre boîte aux lettres, ou nous vous l’adresserons par la poste, si vous n’habitez pas la région nazairienne/guérandaise.