Saint-Nazaire au temps des baraques - Nouvelle edition, 2016

Saint-Nazaire au temps des baraques, par Joël Anneix et Daniel Sauvaget.
Nouvelle édition, 2016

1507-1C’est en octobre 2009 qu’est parue la première édition de Saint-Nazaire au temps des baraques. Depuis, l’ouvrage étant devenu introuvable, les auteurs se sont remis au travail afin de proposer une nouvelle édition, avec une nouvelle couverture et surtout beaucoup de nouvelles photos, mais selon la même maquette. Ce n’est pas une simple réimpression, mais une édition revue et augmentée qui, sans modifier l’éclairage sur cette période essentielle de l’histoire urbaine et sociale de la ville, apporte nombre d’informations nouvelles, plus particulièrement par l’image.

Le livre fait revivre une époque qui a marqué toute une génération de Nazairiens – et même plusieurs générations, puisque l’habitat provisoire installé à partir de 1946 sur les ruines de la ville a duré environ 25 années dans certains quartiers, comme Kerlédé, Herbins, Savine. Aujourd’hui on ne trouve plus de traces de ces petits chalets de bois construits à Penhoët ou achetés à l’étranger, de ces bungalows importés des Etats-Unis, des grandes baraques et des préfabriqués légers qui ont abrité des écoles, des commerces, des bureaux.

Dans cette recherche d’informations et de photos entamée en 2006 dans le but de présenter une exposition sur les lieux mêmes des anciennes cités, il s’agissait d’associer un certain nombre de documents (plans, photos aériennes, cartes postales anciennes, dessins, relevés) et des photos de famille qui, réunies, permettent de dépasser l’archive privée au profit de significations historiques et sociologiques. Cette deuxième édition a bénéficié de nombreux prêts et dons, obtenus grâce à la notoriété de la première édition, et elle dessine un portrait encore plus large et plus précis de la vie des habitants. Comme l’a écrit un universitaire nantais, Jean Renard : « Un merveilleux livre d’images, qui prouve s’il en était besoin, la force de la photographie lorsque celle-ci est choisie avec rigueur pour représenter les réalités sociales. D’autant que le lien entre texte et images a été soigneusement pensé et pesé ».

La nouvelle édition ajoute un bref chapitre sur la cité de Savine (sur le terrain de laquelle a été édifié un grand centre commercial et qui appartient à la commune de Trignac). Elle a conservé les repères essentiels (cartes et plans, vues aériennes, typologie de l’habitat provisoire, etc.) ; elle apporte quelques précisions sur les aspects architecturaux et urbanistiques de cette saga des cités provisoires. Cf. sur ce point l’interview parue dans le N° 86 d’Histoire et Patrimoine (juillet 2016, pp. 98-101). Et surtout, grâce à 32 pages supplémentaires, on dispose d’un choix plus important de photos, d’autant que les auteurs ont tenu à renouveler d’environ 60 % le choix des images décrivant un mode de vie disparu.

Cet ouvrage, consacré à un moment essentiel et trop souvent négligé ou oublié de la renaissance de Saint-Nazaire après la guerre, était épuisé depuis quelques années :

Saint-Nazaire au temps des baraques. Herbins et les cités d’après-guerre.
Liv’éditions, 2016, 253 pages. Préface de David Samzun, maire de Saint-Nazaire.
30 euros [ouvrage disponible dans les librairies de la région et chez l’éditeur, 20 rue de Portz en Haie - BP 15 – 56320 Le Faouët. - http://www.liv-editions.com
liv.editions@wanadoo.fr]